Pour analyser au mieux les résultats de vos campagnes, il est nécessaire de vous familiariser avec ces 5 indicateurs :

1 – Taux d’ouverture :

Taux d’ouverture (%) = nombre d’ouverture de l’email / nombre d’emails envoyés *100
Le taux d’ouverture correspond au ratio d’emails ouverts par vos contacts par rapport au nombre d’emails délivrés.
Par exemple, si vous délivrez un message à 100 contacts et qu’il est ouvert par 50 d’entre eux, votre taux d’ouverture est de 50%.
L’interprétation de votre taux d’ouverture permet notamment d’évaluer :
  • La pertinence de vos objets d’email
  • La qualité et l’engagement de votre liste de contacts
Il est automatiquement calculé par la plupart des logiciels d’emailing.

2 – Taux de clic :

Taux de clic (%) = nombre de clics sur un lien dans un email / nombre d’emails envoyés *100
Le taux de clic correspond au ratio d’emails dans lesquels un contact a cliqué sur un lien par rapport au nombre d’emails envoyés.
Par exemple, si vous envoyez un message à 100 contacts et que 20 d’entre eux cliquent sur un lien contenu dans l’email, votre taux de clic est de 20%.
L’interprétation du taux de clic permet d’évaluer :
  • La pertinence et l’intérêt de vos offres
  • L’efficacité de vos call to action
Il s’agit d’un indicateur important pour mesurer l’engagement de votre base de contact avec vos emails marketing.

3 – Taux de réactivité

Taux de réactivité (%) = nombre de clics sur un lien dans un email / nombre d’emails ouverts *100
Mesure complémentaire au taux de clic, le taux de réactivité correspond toujours au ratio d’emails dans lesquels l’utilisateur a cliqué sur un lien, mais cette fois-ci par rapport au nombre d’emails ouverts uniquement.
Par exemple, si vous envoyez un message à 100 contacts, que 50 d’entres eux l’ouvrent et que 25 cliquent sur un lien, votre taux de réactivité est de 50 %.

4 – Taux de rebond (soft bounce / hard bounce)

Taux de rebond (%) = nombre de messages non délivrés (erreur DNS ou SMTP) / nombre d’emails envoyés *100
Le taux de rebond fait référence au ratio d’emails qui retournent à l’expéditeur avec un message d’erreur car il n’a pas pu être délivré, par rapport au nombre total d’emails envoyés.
On distingue 2 types de rebonds :
  • Soft bounce : l’adresse destinatrice est temporairement indisponible (erreur de connexion ou messagerie pleine)
  • Hard bounce : l’adresse destinatrice n’existe pas ou plus.
Cet dernier indicateur est le plus important : il devrait toujours être à 0 % ! Le mieux est d’utiliser une solution qui supprime automatiquement les adresses générant des hard bounces pour optimiser votre délivrabilité : cest le cas de sparrowmailing.

5 – Taux de Spam :

Taux de spam (%) = nombre de plaintes pour spam / nombre d’emails envoyés *100
Le taux de spam correspond au pourcentage de plaintes (déclaration comme courrier indésirable) qu’a générées votre campagne.
Par exemple, si vous envoyez un email à 100 contacts et que 2 d’entre eux le signalent comme spam, votre taux de spam est de 2%.
Cette statistique est celle qui impacte le plus votre délivrabilité : un taux supérieur à 0,1% peut vous condamner à être classé comme spam chez un FAI.
Pour vous aider à éviter cela, sparrowmailing blackliste automatiquement les désinscrits et les contacts ayant cliqué sur « Ceci est un Spam ».

Taux de désinscrit/taux de clics :

Taux de désinscrits / taux de clics (%) = nombre de désincriptions / nombre de clics *100
Cette statistique peu utilisée mais simple à obtenir consiste à mesurer la pertinence d’une campagne en comparant l’engagement généré aux désengagement.
L’interprétation de ce taux permet surtout de surveiller et d’évaluer votre pression marketing.
Notre conseil : si votre taux de clic ne représente pas au moins 4 fois votre taux de désinscription,  il se peut que la pression marketing que vous exercez sur vos contacts soit trop élevée. Il est alors utile de repenser le ciblage et le contenu de vos campagnes.

ROI (retour sur investissement) :

ROI (%) = bénéfices généré par la campagne / coût de la campagne *100
Le but de cet indicateur est de calculer la rentabilité d’une campagne en comparant les bénéfices qu’elle a généré aux avec son coût.
La méthode la plus simple consiste à calculer le bénéfice moyen généré par chaque clic d’un lien dans votre campagne, de le multiplier par votre nombre de clics et de le diviser par le coût de la campagne :
ROI = valeur du clic * nombre de clics / coût de la campagne

Contactez-nous pour réussir votre compagne emailing.